Antigone est l’avenir de la démocratie

J’ai lu récemment Les Pathologies de la démocratie de Cynthia Fleury, livre brillant dans lequel elle considère aux premiers chapitres que la Révolution française a été associée à tort à la Terreur. En ayant tué le Roi, le Peuple a transformé d’une pulsion positive de réforme en une pulsion mortifère de destruction ; il aLire la suite « Antigone est l’avenir de la démocratie »

Comment vivre la perte de contrôle ?

La semaine passée a été chargée émotionnellement pour moi, et en discutant, je me suis dit que c’était probablement parce que cette semaine, à l’inverse de d’habitude, j’ai « lâché un peu le contrôle ». Concrètement, ça veut dire que j’ai laissé les autres venir à moi sans précaution, et je me suis laissée être moi-même, sansLire la suite « Comment vivre la perte de contrôle ? »

« I’m just a girl, standing in front of a boy, asking him to love her » – de l’impossibilité d’être soi-même

Critique du film Coup de foudre à Notting Hill J’ai été mise au défi de faire la critique philosophique du film de Roger Michell, Coup de foudre à Notting Hill. Je le précise parce que jamais, de moi même, je n’aurai choisi une comédie romantique (un peu) fleur bleue comme matériau d’analyse. Quoique … jeLire la suite « « I’m just a girl, standing in front of a boy, asking him to love her » – de l’impossibilité d’être soi-même »

A propos du communautarisme

On m’a beaucoup demandé ces derniers temps pourquoi la philosophie. J’ai répondu à chaque fois : « c’est parce que j’aime ça ». Et on m’a beaucoup répondu, à la Cyrano : « c’est un peu court, jeune (homme) ». Mais le débat qui va démarrer en France sur le communautarisme, et sur l’Islam, me donne ce matin une nouvelle raison,Lire la suite « A propos du communautarisme »

Préserver le rêve

Je lisais ce matin la page Wikipédia d’André Malraux, et je suis restée assez sidérée par la quantité de sa vie. C’est réellement ce qu’on appelle un homme accompli, au détail, peut-être, qu’il n’était pas en pleine santé. Il a voyagé, étudié, aimé, écrit, gouverné ; en quête permanente de la vérité, il était unLire la suite « Préserver le rêve »

Qui piégeons-nous dans les prisons ?

Portrait de Samuel Samuel est un garçon modèle : il est beau, il s’habille bien, il parle bien. Sa tête est à la fois bien faite, et bien pleine. Samuel a eu un passage à vide, ces derniers mois : le désir s’était émancipé, il l’avait quitté. Qu’est-ce qu’on fait quand on a plus deLire la suite « Qui piégeons-nous dans les prisons ? »

Allons-nous brûler nos ailes au soleil de l’intelligence ?

Conversation matinale avec ma sœur – je lui raconte que j’ai beaucoup lu sur l’intelligence artificielle ces derniers temps, et sur les découvertes de l’astrophysique. Je lui confesse qu’elles ont éveillé en moi des peurs secrètes, des craintes telles, que j’en venais à ne plus voir l’intérêt des avancées scientifiques, si elles nous menaient àLire la suite « Allons-nous brûler nos ailes au soleil de l’intelligence ? »

Sommes-nous faits pour la guerre ?

Alors qu’on était sur le balcon du palais de Schonbrunn avec ma sœur, au soleil et débarrassées des vieilles rancœurs par de chaudes et sincères larmes coulées en chemin, je me disais que tout espoir n’est pas perdu pour la paix. Nos enfances ont été un peu difficiles, nos chemins n’ont cessé de diverger, toutLire la suite « Sommes-nous faits pour la guerre ? »

Qui aime-t-on à travers l’argent ?

Portrait de Yanaelle Yanaelle est une femme puissante – j’emprunte la formule à Léa Salamé. Elle n’a pas l’air sous ses airs tendres et innocents, sous son petit mètre que je devine soixante, sous sa manière presque excusée de se mouvoir. Mais il se dégage d’elle, malgré les discrètes poches sous les yeux, et lesLire la suite « Qui aime-t-on à travers l’argent ? »

La sélection naturelle aura-t-elle bien lieu ?

De la difficulté d’accepter l’inégalité naturelle En écoutant les informations ce matin, j’ai été ramenée à cette violente réalité que nous ne sommes pas tous naturellement égaux. Edouard Philippe, notre Premier Ministre, peut physiquement, comme beaucoup d’autres très hauts-fonctionnaires, travailler 20 heures par jour. Moi, j’ai eu une journée chargée hier, mais pas épuisante non plusLire la suite « La sélection naturelle aura-t-elle bien lieu ? »